LIVRAISON GRATUITE EN UE

Arête de l’Innominata: ascension vers le sommet du Mont Blanc

« De temps en temps, ça fait du bien d’oublier les soucis quotidiens et de profiter d’un parcours simple et sans stress.
Une manière de goûter à la montagne de manière tranquille, pas à pas, avec ses amis, afin de rendre cette expérience encore plus agréable.
C’est ainsi que nous considérions l’arête de l’Innominata sur le Mont Blanc.

Sac de couchage et matelas, chaussures dans le sac et pieds dans les baskets, nourriture et gaz pour 4 jours.

1er jour. Depuis l’Entrèves jusqu’au refuge Monzino. L’approche a été longue mais superbe. La journée s’est terminée avec une bonne chope de bière.

2e jour. De Monzino à Vivac Eccles. Brume, températures élevées, crevasses dans les glaciers, séracs qui obstruaient le chemin, nous avons contourné des rochers gros comme des lave-vaisselles...l’essence pure des Alpes !

3e jour. L’idée était d’atteindre le sommet et de dormir au refuge Vallot, mais la chaleur, les mauvaises conditions climatiques et le poids de nos sacs nous ont obligé à dormir sous l’arête de neige qui donne sur l’étroite gorge. Au-dessus de nous, 5 millions d’étoiles qui illuminaient Courmayeur. Ça n’a pas de prix...

4e jour : Arêtes enneigées, températures élevées, roches qui taillaient nos cordes et glace en sortie de la goulotte. Après des couches infinies de neige, nous sommes arrivés à l’arête du brouillard et au sommet : sensation de solitude là-haut, les embrassades, la beauté.

5e jour. Descente vers Chamonix. Douche, bière, pizza, photos. BONHEUR

Un beau parcours et une ambiance sympa.

Un conseil : mieux vaut choisir une période moins chaude, avec plus de neige et de glace le long du parcours. Ce sera plus sûr et plus drôle. »

Jaime Moreno Montes
http://alpinismodeandarporcasa.blogspot.it/

Entrer un commentaire












Captcha
( * )

Les commentaires sont modérés, plusieurs données sont enregistrées en respectant la confidentialité. En envoyant le commentaire vous acceptez les conditions.